L’artériopathie des membres inférieurs, qu'est ce que c'est?

Dernière mise à jour : 30 oct. 2021

L’AOMI se traduit par l’apparition de dépôts sur la paroi interne de l’artère entraînant un rétrécissement ou un blocage des vaisseaux sanguins situés à l'extérieur du cerveau et du cœur.


Cette pathologie atteint tous les vaisseaux du corps pouvant ainsi mettre en jeu le pronostic vital, lorsqu’elle est trop, avancée.


Selon les centres, entre 12 et 20 % des adultes de 60 ans ou plus développent une AOMI, soit un peu plus d’un million d’Israéliens. Bien qu'elles soient plus répandues dans la population vieillissante, les personnes plus jeunes peuvent également développer cette maladie parfois invalidante.



1. Quels sont les symptômes courants de l’AOMI ?


L’artériopathie s’installe dans la majorité des cas très progressivement, et l’apparition des symptômes arrivent tardivement, parfois même à un stade avancé de la maladie.


Les premiers symptômes peuvent se présenter sous la forme de crampes au niveau des mollets principalement, mais l’on peut également les voir au niveau des cuisses ou des pieds arrivant lors de la marche et soulagés par le repos : c’est ce qu’on appelle la CLAUDICATION A LA MARCHE.

Ces symptômes sont souvent sous diagnostiqués et imputés à un vieillissement naturel et une faiblesse musculaire dû à la diminution de l’activité physique.


Certaines études ont montré que près de 50% des patients diagnostiqués avec une artériopathie ne présentent même pas de symptômes. Ils sont ce qu’on appelle communément en stade 1 de la maladie.


2. La maladie peut-elle se manifester autrement ?


• Diminution de la pilosité

• Crampes aux mollets lors de la position allongée, soulagé par la position jambes pendantes

• Décoloration de la peau

• Absence ou faiblesse du pouls lors de l’examen

• Diminution de la température du membre concerné


La claudication, symptôme le plus courant de l’AOMI, se développe lorsqu'une réduction du flux sanguin vers les muscles les prive de l'oxygène nécessaire, des nutriments et de l'élimination des déchets. Causée par un rétrécissement ou une occlusion des artères des membres inférieurs, une diminution du flux sanguin peut entraîner des symptômes récurrents et aggravants, même au repos.


3. Quelles complications peuvent survenir en l’absence de traitement ?


En l’absence de traitement adapté, l’AOMI s’aggrave et le pronostic fonctionnel du membre est mis en jeu.

On retrouve à ce stade :


• Nécrose des tissus

• Gangrène

• Douleur importante et permanente

• Plaies chroniques qui ne guérissent pas

• Dysfonction érectile (impuissance)

• Ulcères

• Infections

• Diminution du flux sanguin vers le cœur et le cerveau entraînant des accidents vasculaires cérébraux ou des crises cardiaques



Si vous ou un de vos proches présentez l'un des symptômes décrits dans cet article, contactez-nous afin que l’on puisse vous fournir les soins et le traitement dont vous avez besoin.

Reprenez le contrôle de votre santé et de votre qualité de vie. N’attendez pas le dernier moment.


2 vues0 commentaire