Questions les plus fréquentes à propos du traitement des varices

Dernière mise à jour : 4 déc. 2021


1. Si on me bouche mes veines ou si on les enlève, où va passer le sang ?


Les veines que l’on traite font partie du réseau veineux superficiel qui assure normalement le retour de 5 à 10% du retour veineux des membres inférieurs. Le réseau veineux profond assure le reste.

Les veines superficielles saines peuvent également être utilisées en tant que greffon pour des pontages vasculaires (jambes et cardiaques).

Mais quand ces veines deviennent malades, elles n’assurent que très peu leur rôle. Le réseau veineux profond a déjà pris le relai pour la majorité du sang.

Il n’y a donc aucun problème à enlever ou détruire une veine superficielle malade, au contraire lorsqu’elles deviennent problématiques les traiter permet d’éviter d’autres conséquences graves comme des para phlébites, une décoloration de la peau (dermite ocre) et des ulcères.

2. J’ai déjà eu une phlébite, je peux me faire opérer malgré cela ?


Il existe deux types de phlébites : la phlébite superficielle ou para phlébite et la phlébite profonde ou TVP.


Dans le cas d’un antécédent de para phlébite, le traitement des varices permet ainsi d’éviter la récidive à d’autres endroits.

Pour une TVP (ou thrombose veineuse profonde) qui est un caillot dans une veine profonde, Il est nécessaire de réaliser un bilan échographique au cabinet médical afin d’évaluer les séquelles. Nous ferons aussi le point sur vos facteurs de risques veineux pouvant favoriser d’autres phlébites. Si une intervention est nécessaire, nous serons attentifs pour prévenir tout risque de nouvelle phlébite.

3. Apparemment les varices ça revient, donc à quoi bon se faire opérer ?

Oui et non, pourquoi ? En effet la maladie variqueuse est une maladie chronique mais le fait de traiter les veines par la chirurgie ou la sclerotherapie va considérablement freiner l’évolution de la maladie et le taux de récidive via les nouveaux traitements que nous réalisons comme le laser et la radiofréquence, est significativement plus bas. Lorsque les varices deviennent trop problématiques il est fortement conseillé de les traiter radicalement par la chirurgie.

4. Quelles sont les contre-indications du traitement des varices ?

Elles sont très peu nombreuses et concernent principalement la sclérotherapie. Pour la sclérose qui consiste à injecter un produit chimique dans une veine pour la faire se résorber, il existe quelques contre-indications que nous rechercherons lors de la première consultation : contre-indications absolues de la sclérothérapie :

· Allergie connue au sclérosant

· Thrombose veineuse profonde aiguë ou embolie pulmonaire

· Infection locale dans la zone de sclérothérapie ou infection généralisée grave

· Immobilité prolongée et alitement

a) Contre-indications relatives de la sclérothérapie :

· Grossesse

· Allaitement maternel (interrompre l’allaitement pendant 2-3 jours)

· Artériopathie oblitérante sévère

· Mauvais état de santé général

· Forte prédisposition aux allergies

· Haut risque thromboembolique (antécédents d’événements thromboemboliques, sévère thrombophilie connue, état d’hypercoagulabilité et cancer actif)

· Thrombose veineuse superficielle aiguë

b) Contre-Indications spécifiques à la mousse

· Absolue : shunt droite-gauche connu symptomatique (par exemple foramen ovale symptomatique).

· Relative : Troubles neurologiques, y compris migraine, consécutifs à une séance de sclérothérapie à la mousse réalisée antérieurement

5. Si j’ai des varices, est-ce que ma fille va forcément avoir des varices également ?


L’insuffisance veineuse chronique superficielle qui provoque l’apparition des varices est très souvent une maladie héréditaire. Il est donc possible que vos enfants aient aussi des varices un jour (filles et garçons). Mais ce n’est pas certain et il n’est donc pas utile d’effectuer un bilan de dépistage systématique si vos enfants ne se plaignent de rien.

Et mon fils ?

Les hommes peuvent également être touchés par la maladie variqueuse oui.

6. Dois-je attendre d’avoir eu toutes mes grossesses pour me faire opérer des varices ?

Non. Après avoir réalisé un bilan clinique et par echodoppler nous pourrons vous proposer des traitements adaptés avant ou entre 2 grossesses. Le laser et la radiofréquence permettent d’éviter les récidives plus que ce que la chirurgie classique proposait.

7. Pouvez-vous m'enlever toutes mes varices ?

Oui le but est d’éradiquer tout le réseau veineux malade et c’est pour cela qu’en tant que chirurgien vasculaire il est possible de proposer tous les traitements nécessaires afin d’enlever ces varices. (Sclérose, laser, radiofréquence, phlébectomie, stripping)

8. Quand faut-il se faire opérer ?

Avec les traitements actuels il n’est plus nécessaire d’attendre l’hiver pour cela. Mais l’on prévient les patients que quelques semaines après les traitements, le port de bas ou chaussettes de contention et l’éviction solaire est nécessaire.

9. Le LASER ou la RADIOFRÉQUENCE comment ça marche ?

Ces traitements détruisent la veine de l’intérieur. Après ponction de la veine sous échographie la sonde va être introduite et va bruler la veine par l’intérieur.

Ça fait mal ?

Non, l’intervention est réalisée sous anesthésie locale, régionale (voire générale dans certains cas), de l’eau est instillée autour de la veine afin d’éviter que la chaleur émise par la sonde ne brule les tissus autour. Il n’y a que très peu de douleur.

Ça dure longtemps ?

Non l’intervention dure généralement 30minutes et peut s’allonger à une heure selon le nombre de veines à traiter.

10. Alors après une intervention mon problème est totalement réglé ?

Cela va dépendre encore une fois de l’étendue de la maladie. Généralement il est nécessaire de réaliser quelques retouches le plus souvent par sclérose ou laser au cabinet.

11. Est-ce que je peux avoir des traces sur ma peau après le traitement ?

Ces problèmes de pigmentation cutanée arrivent le plus souvent après la sérothérapie, des traces peuvent persister plusieurs semaines (parfois plusieurs mois si les varices sont très grosses ou si vous avez une peau mate ou qui bronze facilement). Nous adaptons les doses à chaque patient. La majorité de ces pigmentations disparaissent avec le temps.

12. Je vais avoir des pansements et des points ?

Il y aura des pansements après les chirurgies, Nous évitons les points et nous mettons généralement des strips car la cicatrisation est généralement rapide.

13. J’aurai des cicatrices alors ?!

De légères cicatrices sont présentes après la chirurgie mais disparaissent complètement si les consignes sont bien respectées. Après la sclérothérapie il n’y a pas de cicatrice.

14. J’aurai un arrêt de travail ?

Dans la plupart des cas, non. Mais si le traitement chirurgical était important et que le travail est physique alors quelques jours de repos seront préconisés afin de permettre une meilleure cicatrisation.

15. Faudra-t-il porter des bas ou chaussettes de contention après le traitement ?

Il est conseillé de porter des bas ou chaussettes après chaque traitement. Quelques jours après une sclérotherapie et 2 à 3 semaines après une chirurgie.


16 vues0 commentaire